Revue : hébergement WordPress avec WPX

0  comments

minutes de lecture.

Ce qui compte pour évaluer un bon hébergement

Quels sont les critères pour évaluer un bon hébergement pour son site WordPress? C'est une question courante et le débat continue d'être enflammé sur internet et les réseaux sociaux.

Je vous présente ici mon opinion, en commençant par le critère le plus important et en progressant vers des critères toujours importants, mais moins critiques.

  1. 1
    Sécurité et sauvegardes automatiques
  2. 2
    Vitesse et accès
  3. 3
    Simplicité d'usage
  4. 4
    Service
  5. 5
    Prix

C'est au travers de ces critères que je vais présenter ma revue de l'hébergeur WPX. J'ai commencé à tester WPX avec un premier site. Le transfert s'est fait rapidement et sans souci, et j'ai été impressionné par les résultats.

Aujourd'hui, WPX est mon premier choix d'hébergement WordPress et c'est pourquoi je le recommande systématiquement. J'ai d'ailleurs transféré tous mes sites WordPress chez eux.

Tous les liens sur ce site qui pointent vers WPX sont des liens affiliés : si vous prenez l'hébergement chez eux en passant par mon lien, je touche une commission. Cela ne change rien à ma revue : je pense que c'est le meilleur hébergeur pour un infopreneur  actuellement, et je ne fais pas que le recommander : je l'utilise !

Sécurité et sauvegardes

Sur internet, la sécurité des sites est un problème essentiel, même si on aimerait ne pas avoir à y penser.

Un site WordPress installé n'importe où peut être facilement la proie d'attaques. Avant, je passais par des extensions lourdes comme WordFence, avec les conséquences sur la vitesse et la fluidité du site. Sans compter les problèmes d'intégration avec d'autres extensions...

Sur les serveurs de WPX, ce n'est pas nécessaire : les serveurs sont surveillés et ils éliminent gratuitement les Malwares, ces petits bouts de codes malfaisants. C'est un service qui est payant chez la plupart des hébergeurs. Une simple extension de limitation de login suffit pour limiter les attaques brutes.

Mais ce n'est pas tout.

Les sites sont sauvegardés automatiquement tous les jours (fichiers, base de donnée et emails) et les sauvegardes conservées jusqu'à 28 jours. Pour la plupart d'entre nous, c'est suffisant.

En cas de changement significatif sur le site, il est possible de créer une sauvegarde manuellement.

Il est aussi facile de créer un site en "stagging", c'est à dire une copie du site sur laquelle on peut essayer les modifications, avant de le rebasculer en site principal.

Evidemment, tous les sites peuvent utiliser le protocole sécurisé https. L'installation d'un certificat SSL gratuit se fait en quelques minutes, avec en tout et pour tout UN clic.

Vitesse et accès

L'aspect sécurité étant suffisamment bien géré par WPX pour nous laisser une certaine tranquillité d'esprit, voyons le point qui bloque le plus souvent avec les hébergeurs : la qualité de service.

Pour cela, nous commencerons par voir la rapidité du service.

Rapidité d'affichage

Pour une estimation objective et sans artifices, j'ai comparé le site avant et après son transfert. Il s'agit donc EXACTEMENT du même site, la seule différence étant l'hébergeur.

Je prends une page assez lourde, remplies d'images, de codes externes et de redirections - une situation pas favorable à un chargement rapide. La page est intégralement chargée en 2,16 secondes, contre presque 7 secondes avant le transfert !

Si maintenant, je prends une page moins lourdement chargée (mais avec quelques images tout de même), j'arrive à moins d'une seconde. J'étais autour de 4-5 secondes avant le transfert (dont une bonne partie était l'attente de réponse du serveur, donc typiquement un paramètre lié à l'hébergeur).

Evidemment, l'hébergeur ne fait pas tout pour la vitesse. Un site bien construit est nécessaire, ainsi qu'une attention à la taille des images. Néanmoins, il est agréable de savoir que le temps de réponse du serveur ne va pas pénaliser le chargement.

A noter aussi que la mesure ici correspond au chargement complet de la page. Ce n'est pas ce qui compte le plus pour le visiteur. Ce qui compte le plus, c'est ce qu'il voit, et souvent, de nombreux scripts continuent à charger alors que l'essentiel visible de la page est chargé.

Et c'est bien ce qui compte : la rapidité de chargement pour l'oeil du visiteur, un être humain, et pas un robot !

La capacité à encaisser les pics

Une réponse rapide, c'est bien pour un visiteur unique. Mais pour un site d'infopreneur, on veut aussi du trafic, et parfois sur une période limitée !

Et là, il faut éviter que plusieurs connexions simultanées ne plantent le site. Même sans planter le site, c'est bien d'éviter de trop le ralentir.

Avec un hébergement bon marché, on peut tenir un blog personnel avec peu de trafic global, et pratiquement pas de connexions simultanées, mais dès qu'on augmente les connexions, ça ralentit ou pire, ça plante. Récemment, j'ai travaillé sur le site d'un client. Le simple fait d'ouvrir ses articles dans plusieurs onglets a fait planter le chargement !

Pour un site d'infopreneur, surtout quand on annonce la sortie d'un nouvel article ou pour un lancement, ce n'est pas une option acceptable.

Pour voir le comportement de WPX, j'ai testé la montée en charge progressive, sur une minute, de 0 à 250 connexions simultanées (avec le service Loader.io).

On voit bien sur la courbe ci-dessous que le temps de réponse augmente linéairement. L'augmentation de la charge augmente le temps de réponse, mais sans disruption de service, ni augmentation exponentielle. Le serveur tient.

Avec 250 connexions simultanées, la réponse moyenne du site reste autour du quart de seconde, ce qui est remarquable... surtout que ce niveau de performance avec une telle charge n'est en général observé que pour des hébergements premium avec serveur dédié !

Ainsi, non seulement WPX est rapide au chargement pour un visiteur, mais il reste performant avec un grand nombre de connexions simultanées. Bonne nouvelle !

Simplicité d'usage

La sécurité et la performance, c'est bien, mais qu'en est-il de l'usage ?

En partant du principe qu'un infopreneur n'est pas forcément un technicien à l'aise avec l'informatique, WPX est-il facile à manipuler ?

Après la connexion, on arrive sur la page regroupant l'ensemble des services. Comme j'enregistre mes domaines à part de l'hébergeur, je n'ai que mon offre d'hébergement qui apparait (image de gauche). Quand je clique sur Manage service, j'arrive sur l'écran de gestion de l'hébergement proprement dit (image de droite).

Là, il est très facile de rajouter un domaine, assurer le SSL, gérer des emails, installer WordPress, parcourir les fichiers sur le disque, paramétrer la connexion ftp, etc. Je ne détaillerai pas les procédures ici.  Je montre comment faire avec des tutoriels au sein du club des infopreneurs libres, et la plupart ne dépassent pas deux minutes tellement c'est simple et direct.

La navigation est organisée de telle sorte qu'un néophyte s'en sortira. Quant à celui qui comprend un peu plus comment ça marche, il pourra aussi trouver son bonheur, jusqu'à examiner les bases de données SQL (avec l'accès phpMyAdmin) ou modifier les DNS.

En bref, c'est simple et facile de s'y retrouver pour l'infopreneur qui ne souhaite pas perdre son temps, et c'est suffisamment riche pour celui qui veut mettre les mains dans le cambouis.

Le service ?

Quand tout va bien, c'est bien. Mais quand il y a un problème, ça peut vite devenir infernal !

Quelle est la qualité du service support ?

Dans le cadre de mes hébergements avec WPX, j'ai eu affaire au support dans deux cas différents.

Le premier était un problème d'accès ftp avec mon client ftp (Filezilla). J'ai contacté le support sur le site, avec leur système de "Tchat". En moins d'une minute, montre en main, un technicien prenait acte de ma demande et me posait quelques questions supplémentaires. Non, pas un message automatique d'accusé de réception, mais un vrai humain qui avait lu et compris ma demande ! La conversation a duré encore quelques échanges et le problème a fini par être résolu (je passe les détails techniques).

Le second cas était pour profiter de leur offre de transfert gratuit de site WordPress. J'ai rempli le formulaire de demande de transfert sur le site, avec les informations nécessaires pour qu'ils aient accès à mon site, ses fichiers et sa base de données. Selon l'hébergeur, cela peut être plus ou moins détaillé. Une fois la demande faite, la plupart des transferts se sont fait sans encombre en l'espace de quelques heures. Je n'ai rien eu à gérer moi-même, hormis modifier l'adressage du site dans les DNS une fois le transfert validé. Efficace et rapide.

La qualité du service est incroyablement bonne et celui-ci est rapide. Certains se plaignent d'une absence de support par téléphone. Moi, ça ne me dérange pas. Je trouve même le système par Tchat plus pratique et moins intrusif. Ils posent les questions complémentaires éventuelles, je réponds, et ils se débrouillent avec sans me bloquer au téléphone pendant la manip.

Il faut noter toutefois que le support est en anglais. En passant par le Tchat, ceux qui ne parlent pas anglais peuvent  s'en sortir en copiant-coller la discussion dans Google translate, donc ça ne me parait pas un point vraiment bloquant.

Et enfin, le prix !

C'est évidemment un point critique, même si je ne l'ai mis qu'en cinquième position dans l'ordre d'importance.

En effet, à quoi bon économiser et payer le moins possible si le site n'est pas bien sécurisé, est lent, ne supporte pas la charge, compliqué à manipuler et sans support de qualité ?

Le tarif de WPX a l'avantage d'être extrêmement clair. Il y a 3 formules, et la seule vraie différence entre chaque formule, c'est le nombre de sites installables (et en corolaire l'espace de stockage et la bande passante).

La version d'entrée de gamme permet ainsi 5 sites, 10 GB d'espace et 100 GB de bande passante. Largement suffisant pour la plupart des infopreneurs. Mais surtout, cette version donne déjà accès aux mêmes fonctionnalités que les offres plus chères : CDN maison inclus, emails, sauvegardes automatiques et manuelles, protection quotidienne anti-malware, certificats SSL, service support 24/7 ultra-réactif, installation simplifiée de WordPress, etc.

Il en coûte $25/mois, ou $250 en payant à l'année, ce qui nous ramène finalement très près des offres concurrentes moins fournies de SiteGround. En effet, à titre de comparaison, l'offre initiale avec le minimum d'option et 1 seul site de SiteGround coûte $72 la première année, mais 155 dès la deuxième. Pour avoir l'équivalent avec 5 sites, il faut passer à l'offre à $120 la première année et 275 les suivantes... déjà plus cher.

En euros, ça nous rend autour de 220 EUR / an. Tout à fait raisonnable vu la qualité du service !

Finalement, qui a intérêt à héberger ses sites chez WPX ?

Avantages

  • Sécurité au niveau des serveurs
  • Certificats SSL gratuits et faciles à installer
  • Sauvegardes automatiques quotidiennes
  • Rapidité, même avec un pic de connexion
  • CDN inclus
  • Excellent service support
  • La version de base inclue déjà toutes les options
  • Prix doux pour un hébergement professionnel

Limites

  • Dédié WordPress : pas d'autre
  • Support en anglais
  • Sur-qualité pour un site personnel

Conclusion :

Si votre objectif est juste de lancer un blog personnel, sans prétention de trafic ni de rentabilisation, alors WPX est probablement inutile.

Si par contre, vous voulez vous concentrer sur votre contenu et votre marketing, en sachant que les aspects techniques (sécurité et rapidité) sont parfaitement maîtrisés par l'hébergeur, sans pour autant y mettre le tarif d'un serveur dédié premium, alors WPX est le bon choix pour vous !



Vous aimerez peut-être aussi :

Pourquoi et comment séparer domaine, email, hébergement et DNS ?

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>